Pour faire un investissement dans l’immobilier de location, il faut mettre sur pied une planification efficace. De nombreuses questions surgissent dès cet instant : Faut-il mobiliser des financements à partir de prêts ou alors en liquide ? Dans le premier cas, quel sera l’apport propre ? Il est donc recommandé de prendre un temps de réflexion important car l’immobilier locatif est un investissement qui rapporte peu une fois l’achat effectué, sur les premières années.

Un investissement en rapport avec sa bourse

Les problématiques liées à l’investissement et à l’emprunt font partie des questions que se posent constamment les investisseurs. Aujourd’hui, les prêts bancaires sont assez accessibles pour ceux qui veulent être propriétaires. Néanmoins, il est recommandé de ne pas dépasser les 33% du taux d’endettement fait sur votre bourse. Il est donc important de bien mettre en adéquation l’investissement à faire en rapport avec ses fonds, tout en tenant compte des aléas pouvant survenir. Pour éviter les prêts bancaires, il est possible de faire appel à l’investissement participatif et la pierre papier ; qui permettront d’intégrer le milieu de l’immobilier avec des prix moyens, pour l’achat d’un appartement neuf dans le 92.

L’âge et de la situation patrimoniale

Les attentes ne sont plus du tout les mêmes lorsque l’on atteint un certain âge. Évidemment, ce n’est pas aussi simple car il faut tenir compte des avoirs financiers, de la situation matrimoniale et de bien d’autres éléments… Selon ces derniers, l’orientation sera différente en matière d’investissement locatif. Il est recommandé de prendre attache avec un expert de gestion patrimoniale qui pourra y fournir les conseils adéquats.